3d_view
point_vue
bon
SHYGIRL
Samedi 10 Décembre 2022 à 20h00

Dès 2018 et son premier EP Cruel Practice , Shygirl a su attirer les regards avec sa musique et son univers visuel à part. Compositrice, chanteuse, rappeuse ou encore réalisatrice, la versatile révélation de l’hyperpop britannique fait enfin émerger des eaux son premier album : Nymph.

Depuis son borough du sud-ouest londonien, Shygirl est devenue en quelques années une des nouvelles égéries du cool aux côtés de Sega Bodega et Coucou Chloé , tous co-créateurs du label NUXXE . Au sein de ce collectif qui redessine les lignes de la pop, la faisant entrer en collision avec la rave, le hip-hop, la techno ou la musique de jeux vidéos et surtout en clamant une liberté absolue des identités, Blaine Muise trouve la sienne. Ainsi naît Shygirl dont la signature sonore se compose de refrains accrocheurs, d’harmonies vocales langoureuses drivées par l’expression décomplexée du désir. Son premier EP Cruel Practice et surtout son successeur ALIAS (2020) poussant encore plus le curseur du jeu des identités, impriment la sienne : une confiance nonchalante affichée sur des hymnes clubs évoquant avec une liberté sans pareil les désirs sexuels ou les frustrations romantiques. Shygirl fait se mouvoir l’univers intime d’une femme que l’on qualifierait d’insaisissable dans le décorum expiatoire de la fête débridée et sulfureuse.

Éloignée sur la côte, à Brighton, aux côtés de son complice de toujours Sega Bodega et autres proches collaborateurs comme Mura Masa elle imagine les fondations de Nymph. Si l’intimité est toujours au cœur de ses nouveaux titres, Shygirl va cependant explorer une nature plus vulnérable. Après l’explosion des pulsions, elle laisse place aux émotions plus profondes et personnelles. Un retour vers elle-même qui va puiser musicalement dans son amour de la pop et du R&B des années 90/2000 : Madonna période Ray of Light et des artistes qui se sont distinguées par leur talent pour transmettre des émotions palpables telles que Janet Jackson, Mariah Carey, Sade ou encore Björk . Le club comme théâtre des émotions fortes se mue en boudoir comme lieu des révélations, des confessions au pouvoir cathartique.

Mentions légales Plan du site