3d_view
point_vue
bon
LESCOP
Samedi 8 Avril 2017 à 19h00

En 2011, la France succombe au charme vénéneux de Lescop. Le tube "La Forêt" place en effet ce grand ténébreux à l’air fragile comme le digne successeur d'Etienne Daho. L'année suivante, le chanteur nous invitait à le suivre plus profondément dans son univers crépusculaire. Son appât ? Un premier album sobrement intitulé Lescop. Opus à la fois dansant, inquiétant et mélancolique qui a ressuscité l'idée d'une new wave à la française.

Resté loin des projecteurs pendant plusieurs mois, Lescop a mis au point un nouvel album annoncé au début de l'été : Echo. Produit par Johnny Hostile, qui suit Lescop depuis ses débuts, cet effort prend des airs de road movie et nous plonge dans les pérégrinations de David Palmer, un personnage aussi trouble que fascinant. A la manière de David Bowie, Lescop se construit ici un avatar, nous montre une facette plus assurée et rugueuse de lui-même. 

1ère partie : Calypso Valois


Organisateur : Alias

Mentions légales Plan du site